Mémoire de la 1843eme Section - Témoignages

Le Maquis Césario

 

Localisation des maquis

En 1943, l'ORA s'implante dans leEn 1943, l'ORA s'implante dans le département d'Indre-et-Loire sous la forme de 2 groupes placés sous l'autorité du commandant de Bienvault ("Leger") et du capitaine Soulet, assisté du sous-lieutenant Bretegnier.

Au début de 1944, les 2 groupes s'unissent sous les ordres de Bienvault et se répartissent principalement entre Manthelan, Chinon, Loches et Genillé. Leur zone d'action se situe entre la forêt d'Amboise et le sud de la vallée de l'Indre. C'est une unité combattante bien structurée et bien encadrée.

Le 6 juin 1944, l'organisation de "Leger" est mobilisée, les sections prennent le maquis et sont équipées au fur et à mesure des parachutages. Le poste de commandement se trouve dans la ferme de Laleu, près de la forêt de Manthelan. Mais, l'occupant, qui a eu connaissance des caches des responsables, tente un vaste coup de filet qui décapite l'organisation. L'état-major de la zone Nord de l'ORA réagit en confiant à Bretegnier la tête du mouvement dans le département.
Sous le nom de guerre de "Césario", il réorganise les maquis du secteur :
- Maquis de Manthelan à partir de la section Berthault : il sera décimé le 27 juillet 1944.
- Maquis de Verneuil-sur-Indre à partir de la section de Loches.
- Maquis de la forêt de Marolles près de Genillé.

En août 1944, définitivement implanté en forêt de Verneuil, "Césario" place son groupe sous l'autorité du lieutenant-colonel Costantini en le rattachant à la 32e demi-brigade dont il forme la 4e compagnie.
Le bilan des actions de ce maquis contre l'occupant est le suivant :
69 tués dont au moins deux officiers ;
4 blessés ;
2 prisonniers ;
1 canon anti-char capturé ;
32 véhicules détruits, dont 4 camions chargés de munitions et le véhicule tout-terrain de commandement du général, commandant la vingtième Armée allemande, avec les plans de mouvement de Bordeaux vers l'Allemagne.

Effectif homologué à la Libération : 278.
Pertes subies dans la Résistance : 25.

En septembre 1944, les volontaires de "Césario", formant la 1e compagnie du IIe bataillon du 32e RI reconstitué, combattront jusqu'à la capitulation des Allemands sur le front de Saint-Nazaire.

 

Au coeur de la forêt où ils s'abritaient,

le Mémorial du Maquis Césario

 
 

Accés Membres